La La toile à millo
Passion du 7ème art Tout ce qui concerne le sujet: acteurs, réalisateurs, genres, festivals, affiches, jeux, jaquettes et stickers, échanges, liens, sites et adresses. Tous les films de 7 a 77 ans
FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion



 Bienvenue 
Bonjour Invité, nous te souhaitons de passer un bon moment sur notre toile.
Bullit

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet La toile à millo Index du Forum -> Les Films -> ...de fiction -> Policier
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2008
Messages: 559
Localisation: limousin
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
Point(s): 558
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 15:06 (2008) Sujet du message: Bullit Répondre en citant

Bullitt



Synopsis

Bullitt, un lieutenant de police, est chargé par un politicien ambitieux de protéger Johnny Ross, un gangster dont le témoignage est capital dans un procès où est impliqué l'homme politique.
Malgré les précautions prises par Bullitt et ses hommes, Ross est grièvement blessé, puis achevé sur son lit d'hôpital.
Bullitt s'aperçoit alors que la victime n'était pas le vrai Ross...

Fiche cinématographique

Acteurs: Steve McQueen, Jacqueline Bisset, Don Gordon

Réalisé par:
Peter Yates

Genre: Policier

Durée: 1h 53min.

Pays: Film américain.

Année de production: 1968

Sortie en Salle: 17 Mars 1969



Secrets du tournage

Adapté d'un roman de Robert L. PikeBullitt est adapté d'un roman de Robert L. Pike intitulé Mute witness.

Pourquoi Peter Yates ?

C'est après avoir vu et apprécié Trois milliards d'un coup (1967) que Steve McQueen confia la réalisation de Bullitt à Peter Yates. Ce film allait marquer les débuts du cinéaste britannique à Hollywood.

Les exigences de Peter Yates

Peter Yates accepta de réaliser le film à deux conditions : que le scénario soit modifié et que le tournage se déroule dans des décors naturels. En tournant à l'extérieur, le réalisateur voulait en effet moderniser le sujet.

McQueen soutient Yates

Steve McQueen, également producteur du film, soutint les exigences de Peter Yates face aux studios Warner Bros. A la fin du tournage, la major, qui devait produire cinq autres films dans lesquels devait jouer l'acteur, préféra résilier le contrat qui la liait à la star.

Le soutien du maire de San Francisco

Joseph L. Alioto, le maire de San Francisco, autorisa Steve McQueen à tourner dans la ville et mit à la disposition de l'acteur trois policiers pour barrer les rues et assurer la sécurité des lieux où avait lieu l'action. En guise de remerciement, Steve McQueen obligea les studios Warner Bros à donner au maire l'argent nécessaire à la construction d'une piscine.

La scène de poursuite automobile

Concernant la célèbre course de voitures dans les rues de San Francisco, Steve McQueen fit appel à son ami Bill Hickman, ancien coureur motocycliste, pour conduire le véhicule qu'il poursuit dans le film.
L'acteur exigea par ailleurs de ne pas être doublé dans cette séquence. La vitesse au compteur pouvait atteindre deux cents kilomètres à l'heure. Le tournage de cette scène dura trois semaines et nécessita le recours à deux Ford Mustangs et deux Dodge Chargers.

Steve McQueen prend des risques

Autre scène dans laquelle Steve McQueen prit des risques : celle de la poursuite sur la piste d'atterrissage de l'aéroport. C'est en effet lui-même qui poursuit le véritable Ross en se trouvant sous les roues d'un avion prêt à décoller.

Aux prises avec un syndicat

Steve McQueen et sa société de production Solar se sont vu reprocher par le syndicat des acteurs de second plan d'avoir employé quatre véritables infirmières dans une scène se déroulant à l'hôpital au lieu d'avoir eu recours à des figurants. Pour calmer l'affaire, l'acteur proposa qu'une partie des bénéfices du film soit versée au dit syndicat.

En référence à Dave Toschi

Pour son personnage de flic rebelle, Steve McQueen s'inspira de la personnalité de l'inspecteur Dave Toschi, chargé de l'affaire du Zodiac killer à San Francisco. L'acteur demanda à avoir les mêmes costume, holster et arme à feu - un revolver Cobra 38 - que ce dernier.

Pour la première fois Bullshit !

C'est la première fois qu'est mentionnée l'injure Bullshit ! dans le scénario d'une grosse production hollywoodienne.



Mon avis

Etant un fan d'automobile... je ne peux pas m'empecher de rêver régulièrement à la ford mustang fastback GT 390 ci (véhicule vénéré par les collectionneurs d'automobiles d'outre atlantique).
J'adore également Steeve Mcqueen quelque soit les films dans lesquels il a pu jouer (la grande, évasion, Papillon,Le Mans,la Cannonière du Yang Tsé etc...)
A retenir la course poursuite entre la Ford Mustang du lieutenant Bullitt et la Dodge Charger (autre muscle car) des truands qui est fantastique... mais également la musique de Lalo Schifrin... (sans oublier la "musique" des V8 de la mustang et de la charger... lol)
Rassurez vous, il n'y a pas que la course poursuite ou la musique de Lalo Schifrin qui est de haute facture, mais également tout le reste....
A voir absolument.







 

_________________
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 30 Déc - 15:06 (2008) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet La toile à millo Index du Forum -> Les Films -> ...de fiction -> Policier Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1


Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xtreme Skin Designed by Xtreme Web Developers visit website
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com