La La toile à millo
Passion du 7ème art Tout ce qui concerne le sujet: acteurs, réalisateurs, genres, festivals, affiches, jeux, jaquettes et stickers, échanges, liens, sites et adresses. Tous les films de 7 a 77 ans
FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion



 Bienvenue 
Bonjour Invité, nous te souhaitons de passer un bon moment sur notre toile.
Pusher 2

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet La toile à millo Index du Forum -> Les Films -> ...de fiction -> Policier
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2008
Messages: 559
Localisation: limousin
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
Point(s): 558
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 16:31 (2008) Sujet du message: Pusher 2 Répondre en citant

Pusher 2



Synopsis

Tonny, un petit criminel de Copenhague, sort de prison et retourne au garage qui sert de couverture à Smeden, son père dit "Le Duc", qui règne avec brutalité sur un gang.
Pour montrer sa bonne volonté, Tonny vole une Ferrari, mais son initiative est accueillie avec colère par son père, qui lui reproche d'avoir agi stupidement.
En même temps qu'il subit les humiliations paternelles, Tonny apprend qu'il a eu un fils.
Il n'y croit pas au début, mais finit par se prendre d'affection pour un bébé que sa mère néglige.
Pour gagner un peu d'argent, Tonny s'associe avec un gangster dont la bêtise lui a valu le surnom de "Kurt-le-con".
Comme par hasard, le plan de Kurt échoue.
Pour gagner du temps et faire croire qu'il a été victime d'un racket, Kurt demande à Tonny de lui tirer une balle dans le bras et de vandaliser son appartement...

Fiche cinématographique

Acteurs: Mads Mikkelsen, Zlatko Buric, Leif Silverster Pedersen 
 
Réalisé par: Nicolas Winding Refn

Genre: Action, Drame

Durée: 1h 36min. 

Pays: Film danois.

Année de production: 2004

Sortie en Salle: 26 Juillet 2006

Secrets du tournage

La trilogie "Pusher"

La trilogie Pusher de Nicolas Winding Refn est composée de Pusher, réalisé en 1996, de Pusher II, mis en scène huit ans plus tard, et de Pusher III, daté de 2005.

Une trilogie, trois règles

Pour résumer la trilogie Pusher, le réalisateur Nicolas Winding Refn a établi trois règles :

1- Plutôt que des films sur le crime, ce sont des films sur des gens dans unenvironnement criminel.
2- Chaque film est raconté du point de vue du personnage principal, à traversses yeux et ses oreilles.
3- Chacun est conscient que celui qui vit par l'épée mourra par l'épée.J'utilise ces trois ingrédients dans les trois films.

Le pourquoi d'une trilogie

Le réalisateur Nicolas Winding Refn a décliné le projet Pusher en trilogie pour des raisons économiques. Les échecs commerciaux successifs de Bleeder (1999) et Inside job (2003) lui ayant laissé une ardoise d'un million de dollars, il a décidé de se repencher, huit ans plus tard, sur ce projet initial. Il revient sur la genèse de cette trilogie : "J'avais besoin d'un projet rapide à financer, qui se fasse impérativement au Danemark. Sachant que Pusher avait eu du succès, il paraissait facile de financer Pusher II. D'abord, l'idée m'a révolté. J'avais peur de l'échec artistique. Je pensais seulement le produire. Puis en cours d'écriture, l'idée de faire le troisième est arrivée, et ensuite le projet de financement combiné. On pouvait envisager l'ensemble comme une série. Après tout, la télévision était devenue excellente depuis 1996, et je ne voyais pas de mal à lui emprunter certaines recettes. Avec le recul, je trouve que la trilogie Pusher représente ce que j'ai fait de mieux. Je suis devenu un meilleur cinéaste."



Mon avis

Winding est pour moi un très grand cinéaste.
Non seulement son Pusher (réalisé en 1996 à 26 ans – 2006 est la date de distribution en France) est un choc cinématographique digne des Taxi Driver et autre Reservoir Dogs, mais ses suites sont tout aussi remarquables.
Et quand on sait qu'elles ont été faites pour éponger ses dettes colossales suite à l'échec commercial d'Inside Job, cela donne encore plus de valeur au bonhomme.
Peu de réalisateurs en quête impérative de succès commercial auraient pris le risque de faire des suites aussi différentes du premier volet. C'est pourtant ce qu'a fait Winding. les seuls liens entre les trois volets étant les personnages et le milieu de la drogue et de la prostitution. Parce que sur le fond c'est totalement différent.
Si dans le premier volet on suit les mésaventures d'un dealer qui se débat pour sortir du pétrin, dans ce Pusher 2 on plonge dans l'histoire familiale éprouvante du vulgaire et dépravé Tonny, l'un des personnages secondaires éblouissant du 1er opus, et ce que nous raconte Winding est plus proche du drame shakespearien que du traditionnel film de gangsters.
Alors évidemment, le parti pris radical du réalisme donne un film d'une rare crudité verbale et cruauté morale qui peut choquer plus d'un. Mais justement, c'est ce qui élève ce film au rang de chef-d'oeuvre et de film culte.
On n'est pas en présence d'une oeuvre commerciale édulcorée, ou gratuitement sanglante et gore comme nos écrans en sont inondés.
Le film est même beaucoup moins violent au sens propre du terme que le premier.
Le propos est ici étonnamment intelligent, il nous renvoie aux thèmes universels des relations père/fils et nous fait réfléchir sur la construction de l'individu au sein de son environnement familial.
Un très très grand film.

Avis de la Presse

L'Humanité


Habile réflexion sur la filiation, Pusher II décrypte magnifiquement les codes du milieu danois. En outre, le cinéaste développe une ironie et un humour salvateurs (...)

aVoir-aLire.com


(...) "Pusher" devient une saga de mort et de noirceur, à la maîtrise stylistique impressionnante mais surtout d'une grande attention à l'homme, à ses perversions et à sa soif de repos.  

_________________
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 11 Nov - 16:31 (2008) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet La toile à millo Index du Forum -> Les Films -> ...de fiction -> Policier Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1


Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xtreme Skin Designed by Xtreme Web Developers visit website
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com